section

Bejamin Braux après Tremblay/Dunkerque

22/09/2017
Tremblay Handball Benjamin Braux Lidl Starligue

Pour leur première rencontre de la saison 2017-2018 « at home », le Palais des Sports de Tremblay et l’espace VIP ont été servis ! Une fin de rencontre inouïe a généré l’incompréhension et laissé place aux questionnements. Benjamin Braux, le néo-coach du TFHB a bien voulu revenir sur ce match.

D.B. – Benjamin, quelle est ton analyse de cette partie ?

B.B. – Bonsoir à tous. Nous sommes forcément déçus du résultat, car je pense que nous réalisons cinquante minutes de très bonne facture face à une valeureuse équipe de Dunkerque qui était allée chercher un résultat la semaine dernière chez l’un des gros bras du championnat, Saint Raphaël. Je crois que l’équipe a montré un très beau visage. Les gars ont vraiment combattu. Au moins pendant cinquante minutes nous avons vu de la fluidité en attaque et le projet de jeu a été respecté. Malheureusement il nous a manqué un peu de lucidité dans les dernières minutes, notamment sur certains tirs en situation favorable. Dans le même temps, les joueurs de Dunkerque, dans des situations peu évidentes, on sorti des tirs extraordinaires, je pense. Je ne m’étendrai pas sur la fin de match. Je préfère être pragmatique et regarder la vidéo, à froid. S’il y a des choses à dire je les dirai, mais tant que je n’ai pas revu la rencontre…

 

Mais j’ai le sentiment que ce sont de petits détails qui nous ont fait perdre le match ce soir. Nous aurions pu aller chercher à minima le match nul. Mais il faut toujours retenir du positif dans les défaites, essayer de s’en servir pour avancer. J’ai vu une équipe de Tremblay qui avait du cœur, qui a mis du cœur aussi, et qui progresse. Je pense qu’au fur et à mesure des matches nous allons créer une ambiance, quelque chose autour du projet de jeu qui nous amènera à des victoires futures. Nous avons un mois d’octobre assez dense pendant lequel il sera nécessaire que nous prenions des points. Voilà, le projet de Tremblay, le retour dans l’élite est forcément difficile. La Lidl Starligue augmente en niveau et en densité tous les ans, il faudra donc que nous nous battions sur tous les matches. Il y a tout de même des motifs de satisfaction ce soir. Bien sûr, je n’occulte pas la défaite et je ne me satisfais pas de ces motifs. Mais bon, passons…

 

D.B. –  A titre personnel, quelle est ta nouvelle vie ?
B.B. – Je n’ai pas trop envie de m’étendre sur mon cas. Je suis très content d’être au club. J’ai été bien accueilli. Je crois qu’il y a un beau projet à Tremblay. Maintenant, il faut accepter que nous en sommes en construction ou en reconstruction et que, même s’il est vrai que dans le sport de haut niveau on n’a pas toujours le temps, je crois que l’équipe va se bâtir et qu’il va falloir lui laisser un petit peu de temps. On voit des choses encourageantes. Il faudra juste que nous soyons plus constants dans notre jeu. Voilà, je suis très heureux d’être parmi vous. J’aurai été très heureux si nous avions fait match nul et très-très heureux si nous avions gagné. J’espère que la prochaine fois que je viendrai à ce micro nous aurons notre première victoire à domicile. Merci à vous et rendez-vous le mercredi 4 octobre pour le match contre Ivry.

  

 

Interview par Dominique BOUZIANNE

Actualités similaires

  • Accord à l’amiable entre Vranic et le club

    22/09/2017

    Un accord à l’amiable a été trouvé entre le club et Davorin Vranic pour une libération de l’arrière droit croate qui a quitté le club et l’effectif tremblaysien cette semaine. 

    En savoir plus
  • Tremblay/Dunkerque par Guillaume Joli

    19/09/2017

    Après Erwan Siakam, c'est au tour de Guillaume Joli de nous évoquer la 2ème journée de Lidl Starligue. Place à l'adversaire et son redoutable ailier droit. Interview 

    En savoir plus
  • Erwan Siakam avant Tremblay/Dunkerque

    18/09/2017

    Premier match au Palais ! Pour son retour en Lidl Starligue et dans son antre, la TeamTremblay accueille l’US Dunkerque Grand Littoral. Elle retrouve aussi ses supporters et son public. En compagnie d’Erwan SIAKAM, demandez le programme…

    En savoir plus
Haut