section

Secteur Jeunes : Nos -18 ans en Falcony

10/05/2018

La formation à la tremblaysienne commence à avoir du sens. En plus du centre de formation et de notre mini-team Tremblay qui progressent, nos moins de dix-huit ans commencent eux aussi à pointer le bout de leur nez et à performer. Les voici qualifiés pour la première fois en championnat de France « Falcony » et pour le début des phases finales. Leur coach, Florian GOURLAOUEN nous en parle. 

Florian, cette saison répond-elle à tes attentes ?

 

Dans l’ensemble, c’est une très bonne saison. Nous avons réussi à franchir le pallier sur lequel nous bloquions depuis deux ans. Notre jeune équipe s’est ainsi qualifiée pour le challenge « Falcony », le plus haut niveau de compétition de cette catégorie des U19. C’était notre objectif  premier. Jusqu’à présent nous coincions à l’étage en dessous en terminant troisièmes. Cette saison nous avons réalisé un parcours sans faute. Nous avons gagné nos dix premiers matches et acquis la première place. Nous avons fait de même dans la deuxième phase, dix victoires pour dix matches, et nous arrivons donc invaincus sur l’événement du week-end qui va se tenir pour nous à Nantes, avec quatre équipes.

 

Comment se présente cette phase « couperet » ?

 

Nous allons rencontrer Cesson-Rennes en huitièmes de finale. Le HBC Nantes sera opposé au Fénix de Toulouse, tous clubs de Lidl Star Ligue. Trois autres sites accueilleront les douze autres équipes, à Ivry, Sélestat et Montpellier. En ce qui nous concerne nous allons nous concentrer sur l’équipe rennaise qui a terminé deuxième derrière Ivry en poule 3 et qui présente sur le papier une équipe intéressante avec quelques bons joueurs. Trois d’entre eux font d’ailleurs déjà partie de l’effectif de D1. C’est également une inconnue pour nous car nous ne savons pas s’ils seront alignés avec l’équipe de LDS qui joue son maintien ou face à nous. C’est le jeu des redescentes permis dans ces catégories. Mais j’ai bon espoir. Nous avons des arguments à faire valoir, nous sommes armés cette année,  nous avons fait le plein de confiance et notre équipe est plus qu’intéressante car nous sommes complets à tous les postes. Je pense que nous avons une équipe pour nous diriger vers les quarts de finale, dans un premier temps, et pourquoi pas viser plus loin, atteindre le carré final.

 

On imagine que le travail à la vidéo a dû fonctionner dans la perspective de jouer Nantes ?

 

Oui, j’ai vu quelques vidéos de leurs matches. Cette équipe de Nantes semble solide également, avec de bons joueurs à tous les postes. C’est une équipe qui court beaucoup aussi. Mais restons focalisés sur le premier match face à Cesson-Rennes. Notre objectif premier est de passer en quarts de finale et je suis optimiste pour cela.  

 

Ton effectif est-il au complet avant d’affronter ces obstacles ? Comment allez-vous préparer ce déplacement ?

 

Tout à fait, tous les joueurs sont disponibles et en pleine forme. Bien sûr quelques-uns reviennent de blessure, d’autres ont de petits pépins, mais rien de bien méchant. Nous allons emmener les quinze joueurs, même si la feuille de match ne nous autorise de n’en aligner que douze. J’ai plusieurs idées en tête. Mais ma première c’est de récompenser l’ensemble de l’effectif, car tous ont participé à cette qualification, depuis le début, à un moment ou à un autre. Le fait que tous puissent assister à ces finalités est pour moi une forme de récompense. Toutefois, ils connaissent le jeu, la règle. Les douze meilleurs seront alignés samedi, en sachant que j’aurai la possibilité de changer le lendemain, en cas de victoire, et de faire rentrer, si nécessaire, les trois restés en tribunes le samedi.

 

Nous allons partir samedi matin en minibus afin de pouvoir être un peu autonomes et maîtres de notre voyage. Une halte est prévue sur la route pour une petite sieste à l’hôtel. Notre rencontre est programmée à 17h30.

 

Pour conclure, quel est le réel objectif de l’équipe ?

 

Honnêtement, comme je l’ai dit, sans brûler les étapes ni être présomptueux, nous ne nous cachons pas et nous visons le dernier carré. C’est l’année pour aller chercher ce carré final. Nous devons d’abord battre Cesson et nous ne désespérons pas de vaincre Nantes dans son fief. Nous allons croiser les doigts pour cela...

Le programme 

Samedi 12 Mai 17h00 Cesson-Rennes/Tremblay

Autre 1/8F Nantes/Toulouse

Dimanche 13 Mai 1/4 Finale 

 

Actualités similaires

  • Des nouvelles d'Adama Sako

    24/05/2018

    Blessé et opéré du genou en tout début de saison, Adama SAKO poursuit son travail pour retrouver le chemin des terrains de hand. Nous sommes allés à sa rencontre du côté de Capbreton où il est en pleine rééducation. Notre jeune et talentueux arrière gauche nous donne de ses nouvelles.

    En savoir plus
  • Tremblay/Paris vu par Uwe Gensheimer

    18/05/2018

    En ce samedi 19 mai 2018, c’est l’ogre PSG qui débarque pour croquer le petit poucet TFHB. Le match a été avancé, à la demande du club parisien, dans la perspective de son Final Four à Cologne. Tremblay ayant accepté de bonne grâce, cet autre derby vous est donc proposé comme dernier show à domicile de la saison pour la Team Tremblay. C’est sous l’œil 100% allemand d’Uwe GENSHEIMER et de Nils DRESRÜSSE que nous vous le présentons dans cette dernière interview croisée. Un regard qui s’est voulu aussi décalé que la date de ce match… Acte 2 : Uwe !

    En savoir plus
  • Tremblay/Paris vu par Nils Dresrusse

    17/05/2018

    En ce samedi 19 mai 2018, c’est l’ogre PSG qui débarque pour croquer le petit poucet TFHB. Le match a été avancé, à la demande du club parisien, dans la perspective de son Final Four à Cologne. Tremblay ayant accepté de bonne grâce, cet autre derby vous est donc proposé comme dernier show à domicile de la saison pour la Team Tremblay. C’est sous l’œil 100% allemand d’Uwe GENSHEIMER et de Nils DRESRÜSSE que nous vous le présentons dans cette dernière interview croisée. Un regard qui s’est voulu aussi décalé que la date de ce match… Acte 1 : NILS !

    En savoir plus
Haut