section

Damir Batinovic

Suivez Damir sur :

Attention pur joueur de handball ! Révélé en France du côté de Cesson-Rennes où il a pu démontrer toute sa classe sur le parquet avec les Rose et Bleu, Damir Batinovic est un nouvel élément de choix dans les rangs du TFHB.

Au club depuis : juillet 2016

Engagé jusqu’à : juin 2018

 

Clubs précédents:

2013 – 2016 : Cesson Rennes Handball

2011 - 2013 : HC Metalurg Skopje (MKD)

2010 - 2011 : RK Maribor Branik (SLO)

2008 - 2010 : Varteks Varazdin (SLO)

2006 - 2008 : RK Agram Medvescak Zagreb (CRO)

 

Formation : RK Metkovic (CRO)

 

Palmarès :

Champion de Proligue : 2017

Champion de Macédoine : 2011 et 2012

Coupe de Macédoine : 2013

 

 

En équipe nationale : 12 sélections et 28 buts en équipe nationale de Croatie (en date du 1er septembre 2016)

 

Attention pur joueur de handball ! Révélé en France du côté de Cesson-Rennes où il a pu démontrer toute sa classe sur le parquet avec les Rose et Bleu, Damir Batinovic est un nouvel élément de choix dans les rangs du TFHB. De ceux qui savent parfaitement manier la petite balle pégueuse et sont capables autant de distribuer le jeu que de porter le danger directement. Que ce soit avec un sacré bon « costal » quand il faut trouver une faille moins évidente qu’en shoot pur quand la situation est plus classique.

 

David Christmann dit de lui : « C’est une valeur sûre. C’est l’école yougo. Il sent le handball comme peu de joueur. Il sait briller, mais il sait surtout faire briller les autres. J’aime parler avec lui du jeu. » D’humeur égale sur le terrain, le métronome fait partie de ces joueurs qui semblent n’être perturbés par rien. Avec une star face à lui ou un jeune loup, l’international aux 12 sélections agira de la même manière. En pro. « Mon ambition est d’être toujours à mon meilleur niveau, pour chaque match » lâche le Croate.

 

« Je veux aider l’équipe à bien jouer. Au début de ma carrière, mes partenaires disaient toujours qu’il fallait deux ballons quand on jouait ensemble. Un pour moi et un pour les autres… Je crois que j’ai un peu changé car je me vois plus maintenant comme un demi-centre à l’ancienne. J’aime organiser et si je peux marquer, j’y vais. »

Haut