section

Coupe de France: une qualif' au forceps

15/12/2018

Nous étions prévenus. L’US Créteil version 2018-2019 est l’un des costauds de cette Proligue. Invaincus sur leurs terres, ils ont fait parler la foudre. Mais le ciel assombri s’est éclairci pour les jaunes et noirs grâce à Darko Arsic, qui en vaillant portier a su dompter le sort des penaltys et propulsé la #TeamTremblay en 1/8ème de F.

victcreteil_0001

 

 

Malmenés en première mi-temps, les hommes de Benjamin Braux ont passé les trente premières mi-temps à se rôder laissant trop de place et le leadership à nos voisins cristoliens. 18-15 à la pause. De retour des vestiaires, la tendance s’inverse et la Yaba reprend le dessus. Mais durant 20 minutes. N’ayant pas réussi à créer un écart suffisant et porté par son public, les ciels et blancs recollent au score et les dix dernières minutes, chaque des deux équipes se rendent coup pour coup et donc but pour but. Après 60 minutes d’un féroce combat le gong sonne à 28-28. Comme le veut le règlement de la Coupe de France c’est donc une séance de tirs aux buts directs qui attendent les pensionnaires du 94 et du 93.

 

Et là, les gardiens se sont joués tour à tour des tireurs. Au bout de 7 tirs c’est finalement Tremblay qui l’emporte 31-32 et se qualifie pour les 1/8èmes de Finale dans la douleur mais au forceps.

 

 

Le Selfie de la Victoire

 

selfiecreteil_0001

 

La réaction à chaud de Pedro Portela

 

 

 

Réactions après Match

 

Pierre Montorier (entraîneur Créteil)

 

Je pense qu’on démarre bien le match. On les attendait sur certaines choses et ça s’est vérifié. On est bien. On a un gros trou en début de deuxième. Je pense c’est pour ça qu’ils arrivent à revenir vers nous et on perds trop de duels défensifs à un moment donné vers la 40ème et 45ème minutes et c’est ce qui nous mets dedans. 

 

Benjamin Braux (entraîneur Tremblay)

 

On a réussi l’objectif qu’on s’était fixé c’est-à-dire de se qualifier. On n’a pas pris le chemin le plus facile. On a pris celui avec le plus de suspens. On est bien content de s’’être qualifié parce que c’était vraiment l’objectif avoué avec l’équipe. Je crois que Créteil a bien joué sa chance surtout en première mi-temps où ils nous ont surpris avec leur vitesse. On a bien su réagir en deuxième mi-temps. Et après aux penaltys ça se joue au mental et on a eu un grand Darko Arsic qui a fait la différence donc c’est très bien.

C’est de bons augures pour Dunkerque car c’est plus facile de se projeter avec une victoire. Maintenant Dunkerque c’est une autre équipe, c’est une autre compétition. Nous il faut déjà bien qu’on récupère parce en ce moment on a pas beaucoup de joueurs et on va tout faire pour aller chercher la dernière victoire de l’année 2018.

 

 

 

Statistiques

 

statscreteil_0001

 

Sevaljevic 2/5, Portela 7/7, Rezzouki 0/1, Sako 1/3, Bouity 1/1, Muel, Sebetic 6/10, Borges 8/11, Steins 2/3, Olsson 4/8, Honrubia, Chouiref 1/5

Arsic 

 

 

 

Les qualifiés pour les 8ème

Tremblay Handball, USDK Dunkerque  C' Chartres Metropole Handball, Cercle Paul Bert Rennes HB, Massy Essonne HB, Chambery Savoie HB, USAM Nimes Gard, Istres Provence Handball, Fenix Toulouse Handball, Saint Raphael Handball, PAUC Handball, Montpellier Handball, Saran Loiret Handball, Grand Nancy Métropole Handball

 

Prochain Match

 

Dunkerque/Tremblay – Mercredi 19 Décembre à 20h00 (#J13)

 

Actualités similaires

  • Les sélectionnés de janvier

    22/12/2018

    La trêve hivernale est aussi synonyme de préparation et ou de compétitions pour les équipes nationales. A Tremblay, 6 joueurs partiront défendre les couleurs de leurs pays dont deux pour le Mondial 2019 (Borges/Brésil - Chouiref/Tunisie). Etat des lieux! 

    En savoir plus
  • Le programme de la prépa hivernale 2019

    22/12/2018

    Les vacances de Noël et les fêtes de fin d'années approchent mais ca dure que quinze jours. Après on reprends le chemin des parquets de la prépa. Par ici le programme !

    En savoir plus
  • Dunkerque/Tremblay : un match nul qui est bon !

    19/12/2018

    Le match de ce mercredi soir s'annonçait serré et disputé pour la Team Tremblay contre l'USDK. Les coéquipiers d'Erwan Siakam, de retour dans une salle qu'il connait par cœur pour y avoir joué plusieurs saisons, avaient comme objectif de bien finir l'année 2018. Leurs recette : rigueur, application et combat de tous les instants. Pari réussi. 

    En savoir plus
Haut