section

Game7 : Tremblay voit enfin la vie en rose

17/10/2019

Match au sommet ce soir entre Tremblay et Créteil. 10 jours après l'élimination par le 94 du 93 la #TeamTremblay avait à coeur de prendre sa revanche. Et c'est chose faite et bien faite !

 

game713_0001

 

 

Au moment d’entrer sur le terrain, tout le monde le sait : Tremblay est au pied du mur. Handicapée par un début de saison poussif, en dessous des ambitions affichées, l’équipe n’a qu’une idée en tête : gagner. Le coach R.Stefanovic, pas plus que les joueurs, n’a envie de manquer cette occasion de prendre les points contre une équipe rivale à double titre – derby géographique (93vs94), la rencontre met dos à dos deux clubs mal classées et qui ont le même nombre de points en LidlStarligue (2).

 

Les premières minutes vont donner le ton de la rencontre. Campés sur leurs certitudes défensives, les tremblaysiens ne se laissent pas faire et imposent un défi physique de tous les instants. Bakary Diallo (7 buts au final), fort en défense et atout offensif en pleine progression, se met déjà en avant. Avec des efforts combinés de tous les joueurs, et une première période remarquable d’un Patrice Annonay retrouvé (15 arrêts à 43 %), les joueurs jaunes et noirs ne laissent pas Créteil passer devant. Ils creusent au contraire au fur et à mesure un écart intéressant. A la mi-temps, le score reflète la physionomie du match – défensif (Tremblay ne concédant que 7 petits buts) et à l’avantage de Tremblay (11-7).

 

On se dit alors que la seconde mi temps serait encore placée sous le signe du combat, et on a raison.   Plutôt surs de leurs forces, et bien aidés par un Palais des sports acquis à leur cause, les joueurs Yaba jouent sérieusement. A la 44’, avec l’exclusion d’Etienne Moquais côté Créteil et un score de 17-11, on se dit qu’on va enfin pouvoir souffler. C’est mal connaître l’équipe du 94, galvanisée par ce fait de jeu, qui tente le tout pour le tout et revient à un tout petit but (21-20,55’). Tension dans la salle, avec un public debout, et sur le terrain, mais c’est finalement Tremblay qui gérera le mieux les dernières minutes pour s’imposer enfin (23-21).

 

Comme le maillot de Patrice Annonay, les chaussures de Felipe Borges et les chapeaux de nos percutionnistes, Tremblay voit enfin la vie en rose. Place à la trêve internationale !

 

 

Réactions à chaud

 

Pierre Montorier – Créteil

 

Le début de match nous handicape, Tremblay a été bien meilleur dans l’approche psychologique de la rencontre. On a joué avec le frein à main au début, ensuite c’est forcément difficile de revenir. On a des petites choses à régler dans le projet de jeu, on est capables de faire de très bonnes périodes de match, mais on doit apprendre à démarrer ce genre de rencontres d’une meilleure manière. On gagne quand on aborde les matches sans pression, et ce n’était pas le cas ce soir.

 

 

Bakary Diallo – Tremblay

 

 

Selfie de la victoire 

 

game0717_0001

 

 

Statistiques 

 

game711_0001 

 

game712_0001

 

game0716_0001

 

Résultats de la J7

 

game714_0001

 

Classement après 7 journées

game715_0001

 

 

Prochain Match 

 

Saint Raphael – Tremblay, LidlStarLigue, 06/11/2019 | 20H30

Actualités similaires

  • Game_10 : Dunkerque/Tremblay par Henrik Olsson

    18/11/2019

    La course aux points est déjà lancé pour la #TeamTremblay qui doit très vite engranger des victoires pour ne pas voir son avenir doré en Lidl Starligue compromis. Cela doit forcément passer par des exploits et des résultats à l'extérieur . Dunkerque serait un très bon début. Interview d'avant-match avec Henrik Olsson, le demi-centre de la Team Yaba.

    En savoir plus
  • Game_9 : Nîmes plus fort

    13/11/2019

    Au coude à coude durant la première mi-temps, les tremblaysiens ont laissé filer leir chance en deuxième mi-temps. Dommage. 

    En savoir plus
  • Game_9 : Tremblay/Nîmes par Elohim Prandi

    11/11/2019

    Il est l’homme fort de la #GreenTeam, capable de faire à lui tout seul, pencher un match. Il a débuté en D1 sous la houlette de Rastko Stefanovic lorsque que les deux officiaient à Ivry. C’est donc tout naturellement que nous sommes allés à la rencontre de l’une des pépites françaises : Elohim Prandi. Interview d’avant match. 

    En savoir plus
Haut