section

Tremblay/Nantes au salon vip

04/10/2018

Pas besoin d’être Jean de La Fontaine ce soir pour reconnaître la supériorité du vice-champion d’Europe et leader actuel de notre Lidl Star Ligue. Le HBC Nantes a mis la Team Tremblay à la raison, mais non sans mal. Samuel HONRUBIA et Benjamin BRAUX l’ont confirmé au micro du salon V.I.P.

 La raison du plus fort

 

S. H. : «   Nous savions que ce serait difficile, nous n’avons pas oublié ce qu’a réalisé cette équipe dernièrement. Mais notre mot d’ordre était de ne rien lâcher. Nous avions vraiment bien préparé ce match tactiquement et décidé de mettre de la folie dans le jeu. Nous avons joué sans complexe et avons donné tout ce que nous avons pu. Nous avons raté pas mal de trucs et cela ne se joue pas à grand-chose. Perdre de quatre buts n’est pas forcément juste, car je pense que nous aurions sans doute mérité un petit peu mieux. Mais Nantes a bien maîtrisé son sujet. C’est une équipe qui a fait moins d’erreurs que nous ce soir et voilà pourquoi elle mérite ce résultat. Nous n’avons pas baissé la tête, nous sommes fiers de ce que nous avons faits aujourd’hui et nous allons continuer sur la lancée de ce que nous faisons depuis le début de la saison. Cela va commencer dès mercredi prochain à Istres. Si nous voulons faire mieux que l’année dernière ce sont des points qu’il nous faut aller chercher. Cette équipe istréenne fait partie de nos concurrents directs. Nous devons continuer à faire ce que nous avons fait à Toulouse la semaine passée. C’était quasiment parfait. Nous savons ce que nous devons faire et nous allons bien travailler cette semaine pour préparer ce match et nous reviendrons avec les deux points de la victoire ! »

 

B.B. : « Ce match était facile à préparer. Quand tu joues contre le vice-champion d’Europe, dont on connaît la qualité, et quand tu te souviens que tu as encaissé quarante-cinq buts la saison passée, la motivation est déjà là. Notre vœu était d’exister le plus longtemps possible face à eux et de les regarder droit dans les yeux. C’est ce que nous avons réussi à faire. Maintenant, moi j’analyse les matches aussi par quarts d’heure. Dans le premier, nous dominons le match avant d’avoir un trou d’air dans le deuxième et de prendre un onze à cinq avant la trentième minute. Je crois que c’est là que nous perdons le match. Car ensuite, sur les deux dernières quinze minutes, nous sommes à plus un ou plus deux, puis à moins un. C’est un peu compliqué. Au final, nous avons bien joué durant quarante-cinq minutes mais nous n’avons pas tenu le rythme de la quinzième à la trentième. En arrivant avec un écart de quatre buts à la pause cela devient compliqué. Ce qui est bien c’est que les joueurs n’ont jamais rien lâché, qu’ils ont respecté le projet de jeu, mis beaucoup d’engagement et de volonté. A la fin, Nantes ne rate rien, leur pivot international Nicolas TOURNAT nous fait mal. Ils ont de la qualité et ce soir nous sommes tombés sur une très belle équipe. Mais ce que je vais retenir, et c’est ce que je viens de dire aux joueurs dans le vestiaire, si nous continuons comme cela contre des équipes présumées moins fortes, il y aura des victoires qui vont arriver. Nous sommes déjà projetés sur le match d’Istres qui arrive mercredi prochain. C’est un match très important pour nous, contre une équipe pas très bien classée actuellement et qui va vouloir se rattraper chez elle. Mais nous, nous sommes à deux victoires sur deux matches à l’extérieur, et nous avons bien l’intention de mettre en pratique le dicton « jamais deux sans trois ». Cette année je pense que nous pouvons titiller toutes les équipes et essayer de gagner le plus de rencontres possible. Encore une fois, j’aime bien notre équipe, son état d’esprit, les valeurs qu’elle dégage. Les gars ont été vaillants ce soir, mais on a parfois le droit de perdre contre meilleur que soi…

Actualités similaires

  • Coupe de France : une entrée à Créteil

    12/12/2018

    C’est sur les terres cristoliennes que notre Team Tremblay se déplace ce samedi 15 décembre 2018 pour disputer son seizième de finale de Coupe de France. Souhaitons que cette autre coupe soit moins indigeste que celle de la LNH et que la « YABA » fasse boire le calice jusqu’à la lie à nos voisins et amis de CRETEIL.

    En savoir plus
  • Luka Sebetic prolonge l'aventure YABA

    11/12/2018

    Le club de TREMBLAY-en-France Handball est heureux d’annoncer la prolongation pour deux saisons supplémentaires de son arrière droit Luka SEBETIC.

    En savoir plus
  • Ivry/Tremblay : un excellent point de pris

    05/12/2018

    Dans la foulée de son nul historique contre Montpellier, Tremblay avait proposé un handball sérieux à Paris puis dominé Pontault à domicile. Pour ce dernier derby francilien de l'année 2018, l'objectif était simple : prendre un point pour s'installer dans la durée dans la première moitié du classement.  Ce fut fait et bien fait !

    En savoir plus
Haut