section

Tremblay/Toulouse après le salon vip

14/02/2019

Le salon VIP sonnait creux après la cuisante défaite subie par la Team Tremblay face à des toulousains revanchards. La YABA a baissé les armes devant le Fenix, mais Erwan SIAKAM et Benjamin BRAUX ne se sont nullement dérobés après cet échec.

E. S. : «Bonsoir. Il est difficile pour moi de m’exprimer juste après ce match. Comme vous avez pu le constater c’était vraiment un non-match. Je ressens plus que de la déception, j’ai un peu honte. Après avoir produit il y a trois jours face au PSG quelque chose de bien, aujourd’hui nous montrons un bien mauvais visage. Voilà, c’est hélas arrivé, j’ai un peu honte, et j’espère que cela n’arrivera plus. Nous allons tout faire pour. Avec le coach nous allons voir comment et pourquoi nous avons produit ce genre de prestation. C’est mauvais et c’est une faute professionnelle comme on dit. Cela fait dix jours que nous travaillons sur ce match et nous avons tout loupé. Rien n’a marché de ce que nous avions travaillé, vidéo comprise. Nous avons été mauvais en défense et manqué d’agressivité. C’est triste car cela fait un mois que nous n’avons pas de match, que nous courons dans le froid et au final nous nous faisons « défoncer » ! Donc, c’est vraiment rageant. Nous allons de suite nous remettre la tête à l’endroit et aller de l’avant. Nous savions que cette deuxième partie de saison serait difficile et nous n’avons pas le choix car il nous est impossible de reproduire ce genre de match.

 

B. B. : « Bonsoir à tous. Il est vrai que ce match était ciblé. Nous n’avons pas répondu présent. Je crois que le match contre Paris nous a finalement desservis. Nous n’avons pas été bons dans l’enchaînement des deux matches. Nous aurions certainement dû changer des choses, mais bon... Ce soir, honnêtement, je n’ai pas trouvé de solutions. J’ai trouvé mon équipe timorée, aux antipodes de celles entrevue dimanche. Ce soir rien n’allait, ce sont les aléas du sport de haut niveau. Alors, il va falloir se remettre encore plus fort au travail. Cette défaite doit nous servir à avancer pour le prochain match difficile qui nous attend à AIX. En effet, je ne le cache pas, j’ai demandé aux joueurs de faire une deuxième partie de saison aussi bonne que la première en termes comptables. Nous n’avons pas répondu présent sur ce premier match et je suis déçu. Il faut vraiment que je revois ce match car il me perturbe un peu. Rien n’a fonctionné de ce que nous avions identifié chez notre adversaire, forces et faiblesses. Nous avons pris ce que nous ne devions pas prendre, nous avons perdu dix-sept ballons, nous n’avons pas attaqué au bon endroit, nous avons raté tous les tirs, leur gardien est à 40% d’arrêts, plus les poteaux, à un moment tout ceci fait que nous ne pouvons pas gagner. Tout était contre nous ce soir. Toulouse amoindri s’est bien resserré et a réagi après le match-aller où nous les avions battus largement. Nous n’avons pas réussi à enchaîner deux matches en trois jours. Produire un tel match c’est indigent. Nous jouons maintenant dans une semaine et nous n’aurons cette fois pas l’excuse de la fatigue.

Actualités similaires

  • Tremblay/Cesson : au salon vip

    22/03/2019

    Avec ce beau succès de notre « YABA », le combat a été payant, l’émotion multiple et la passion au rendez-vous. Le sourire était également de mise dans le salon VIP. Celui de Pedro PORTELA était radieux et Benjamin BRAUX arborait celui de la satisfaction du travail bien fait.

    En savoir plus
  • Reida Rezzouki, premier contrat pro

    22/03/2019

    C'est une excellente nouvelle pour le club celle de la signature du premier contrat professionnel avec la #TeamTremblay pour notre jeune ailier droit international marocain Reida Rezzouki.

    #Reida2020

    En savoir plus
  • Tremblay/Cesson : une breizh victoire qui fait du bien

    20/03/2019

    La réception de Cesson-Rennes était une étape cochée dans le calendrier des tremblaysiens depuis quelques semaines. Pas en réussite en 2019 malgré des performances plus qu'honorables, les joueurs du 93 avaient décidé de faire de cette rencontre un virage dans la saison. Symboles du renouveau, les retours de Pierre Marche et Marouen Chouiref devaient permettre à tous de retrouver le chemin de la victoire.

    En savoir plus
Haut